Services de dermatologie, Bordeaux (33)

Chantier en cours
 
Conception réalisation pour le regroupement des services de dermatologie
du CHU de Bordeaux par restructuration et mise en sécurité partielles de
locaux de l’Hôpital Saint-André.

 
Surface : 2 354 m²
Montant : 2,9 M€ H.T.
 
Maître d’ouvrage : CHU de Bordeaux
 
Maîtrise d’oeuvre :
ARODIE DAMIAN Architectures
DEMATHIEU & BARD, mandataire
BET co-traitants : SECOTRAP (Bordeaux), ERGONOMIE CONSEIL (Montlhery)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L’implantation du projet s’inscrit dans le volume bâti existant.
Le service de consultation dermatologie vient prendre place dans l’actuel volume du service complété de la surface en sous-sol qui était déjà existante et utilisée par des locaux de maintenance et ateliers.
L’impact vient essentiellement de la création de patios au niveau du sous-sol dans la cour.
 
Ces patios reprennent le principe déjà existant dans le patio entre les ailes 5 et 6A.
Ils sont pour but d’apporter la lumière naturelle aux locaux du service de consultation dermatologie.
 
Ces patios sont constitués de façade rideaux type Opaline qui viennent habiller les nouvelles façades du sous-sol. Rythmées de manière aléatoire, elles jouent le rôle
de sous bassement qui tranche avec la régularité des façades existantes des étages supérieurs.
Une manière de faire surgir du sol l’image d’un service de dermatologie moderne et à la pointe de son domaine.
 
Les espaces extérieurs sont traités de manière sobre et contemporaine avec des parterres composés de plantes et d’arbustes bas, afin de préserver un maximum d’apport
de lumière.
Ces espaces seront complétés d’un platelage bois.
Seule une circulation, élargie d’un espace d’attente de proximité pour les salles de consultation, sépare les deux patios créés. Ce volume de jonction et les façades qui le compose sera traité de manière « transparente » contrairement aux autres façades, afin d’avoir une perception continue des deux patios, et que le patient, en attente, se sente au milieu de l’espace de verdure.
 
Ces patios seront visibles depuis les chambres des étages supérieurs. Ils contribueront à rendre plus apaisant l’espace fermé de la cour, apportant une agréable
échappée visuelle.
 
La jonction au R+1 entre le palier de l’aile 5 et l’aile 6a sera traitée de la même manière que la partie actuellement existante.
Complément de couverture identique à la toiture existante.
 
Sortie de toiture de désenfumage.
Un traitement bien spécifique des exutoires des désenfumages en toiture sera réalisé. Il reprendra le principe déjà implanté et validé par l’architecte des bâtiments de Frances sur l’aile 5.
 
Dans le cadre de changement optionnel des châssis vitrés des chambres dans les cours, nous apporterons une attention particulière sur le traitement des menuiseries extérieures en suivant les préconisations de l’architecte des bâtiments de France, afin de maintenir l’aspect des fenêtres, tout en assurant un confort visuel et thermique.
Partager